DEENESPFRARUSARA    

Tuyau tissé / Géotextiles

Tissage de tuyaux tissés / géotextiles

Les grands métiers à tisser du rez-de-chaussée produisent exclusivement des tuyaux textiles. Ils tissent jusqu’à 600 fils de chaîne sous tension uniforme par le bas avec les fils de trame, qui passent à travers les fils de chaîne de quatre ou six bobines simultanément par la navette à l’intérieur du métier à tisser à une vitesse d’environ 50 tours par minute et sont pressés fermement. Les fils de chaîne sont montés sur de grands supports sur le côté de la machine et sont introduits dans le métier à tisser par le bas. Le diamètre de fabrication du tuyau est déterminé par un cône creux au centre de l’anneau de tissage.

Au cours du tissage, la tension et la résistance des fils de chaîne et de trame sont contrôlées automatiquement. Si un fil se casse ou si une bobine est vide, la machine s’arrête immédiatement. La collaboratrice relie immédiatement l’ancien et le nouveau fil au moyen d’un dispositif à pression d’air – dans le jargon technique, cela s’appelle l’épissage – et insérer la bobine correspondante dans le métier à tisser ou le cantre. De cette façon, il n’y a pas d’épaississement visible sur le tuyau fini pouvant par exemple former des nœuds. Ce n’est que lorsque la vitesse de travail du métier est réduite que l’œil peut appréhender le processus filigrane du tissage. La machine soulève et abaisse alternativement les fils de chaîne pour permettre le passage du fil de trame. Selon le métier à tisser, environ 20 mètres de tuyau sont ainsi produits par heure.