DEENESPFRARUSARA    

Production d’un tuyau d’incendie avec revêtement intérieur en caoutchouc

Fabrication du manchon

La vie intérieure, l’âme du tuyau intérieur caoutchouté est appelé „Manchon“ dans le jargon technique. Sa matière première, l’élastomère, est un composé de divers polymères ou de caoutchouc et de produits chimiques tels que des composants de charge, du soufre et des antioxydants. Afin d’obtenir une structure plus homogène de l’élastomère, il est d’abord nettoyé de toute contamination éventuelle. À cet effet, il est pressé avec une grande pression à travers trois tamis d’épaisseurs différentes. Le manchon lui-même est créé par une vis sans fin tournant dans un cylindre qui presse l’élastomère avec une pression énorme à travers une extrudeuse entre le mandrin et l’embout. La tête de l’outil souffle simultanément du talc à l’intérieur du manchon, empêchant ainsi les parois du tuyau de rester collées ensemble.

Les spécialistes appellent vulcanisation la liaison des composés chimiques de l’élastomère par la chaleur et la pression afin qu’il devienne élastique. Le manchon traverse le canal d’air chaud à une vitesse d’environ 16 m/min pour être vulcanisé. Il se refroidit ensuite dans un bain d’eau pendant la suite du transport. Avec un système Wig-Wag situé à la fin de cette ligne de production, le tuyau est placé en serpentins dans un conteneur de transport.

Une fine couche de colle solide doit être appliquée entre les deux niveaux afin que le manchon puisse former un lien permanent avec le tissu textile. Cet adhésif solide est produit par la société Ohrdrufer Schlauchweberei Eschbach GmbH dans sa propre installation de mélange, en plus d’autres recettes.

Ce qui semble si simple est en réalité le fruit d’une technologie sophistiquée. Le manchon et la colle solide sont introduits simultanément dans la tête de l’outil à partir de différents côtés. L’extrudeuse chauffe la colle et l’applique sur le manchon au cours de son passage. Le tuyau en caoutchouc maintenant revêtu passe par un bain d’eau de refroidissement dans lequel est dissous un agent de démoulage. Cet agent de démoulage empêche le manchon de rester collé. Le tuyau passe ensuite dans une unité de chauffage de deux mètres de haut pour le séchage puis il est déposé dans le conteneur de transport.